Louise Amour

“Je devins fou et personne ne s’en aperçut : le visage de Louise Amour remplissait le monde à ras bord. Il n’y avait plus rien d’autre. J’étais moins que l’air qui baignait ce visage, moins que la lumière qui ricochait sur lui. Les yeux de Louise Amour étaient deux bijoux de flamme brune, dorée, semblables à deux noisettes, sertis dans l’ovale d’une chair pâle, enfantinement bombée aux joues comme les pétales d’un lys”.

Informations complémentaires

Auteur

Christian Bobin

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.